Choix de limite à la CSST

Pour nombre de gestionnaires qui doivent chaque année déclarer formellement à la CSST le montant que leur entreprise s’engage à assumer pour tout accident qui surviendrait dans le cours de ses activités, la détermination d’une « limite par lésion professionnelle » représente un vrai casse-tête.

Le choix de cette limite repose sur un processus minutieux et gruge-temps constitué de projections salariales, d’analyses et de calculs assez complexes. Or, Santinel peut exécuter cette démarche préparatoire grâce à une méthode qu’elle a expressément développée pour aider ses clients à prendre une décision éclairée. Le conseiller attitré passe en revue les différentes options (coefficients de limite) ainsi que leurs avantages et inconvénients, qu’il présente ensuite à l’équipe responsable du choix de la limite — chiffres à l’appui. Ce conseiller est en mesure de répondre aux questions des gestionnaires mais surtout de faire des recommandations quant aux options les plus judicieuses pour l’entreprise.

Demandez plus d'information